Categories | Divers

Amazon prépare l’arrivée de Prime Reading en Allemagne

Mise en ligne le 13 mai 2017

Lire : Actualitté du 6 mai

 

Dans la catégorie produit à faible valeur ajoutée, mais fort potentiel de séduction, Prime Reading. Cette solution d’Amazon pour encourager les clients à adhérer au programme Amazon Prime, poursuit son développement. Désormais, c’est en Allemagne que les utilisateurs vont pouvoir en profiter : Amazon recrute chez les auteurs indépendants.

Prime ou Premium dans sa version française est une offre commerciale spécifique. Le client s’y sent choyé, privilégié et dispose d’ailleurs d’avantages non négligeables. Que ce soit dans la rapidité de livraison — et la gratuité —, les accès aux ventes flash, tout est fait pour appâter le chaland. En outre, Prime/Premium donne accès à un prêt de livre numérique chaque mois — la Kindle Lending Library.

 

Et c’est ici qu’intervient Prime Reading. Initiée voilà moins d’un an, cette offre est réservée aux abonnés Prime/Premium, et permet d’accéder à un catalogue, gratuitement, d’un millier de titres numériques. Essentiellement des best-sellers par ailleurs.

 

Le recrutement qui a cours en Allemagne, auprès des auteurs indépendants, semble bien indiquer que la firme déploiera son outil prochainement outre-Rhin. Plusieurs groupes d’auteurs autopubliés ont en effet reçu des emails de la part d’Amazon, les incitant à prendre part au programme KDP Select. Par ce biais, ils pourront mettre leurs livres dans l’offre Prime Reading, et donc bénéficier d’une rémunération supplémentaire.

 

À cette heure, Amazon offre des paiements forfaitaires pour les livres, compris entre 200 et 1000 € suivant les chiffres de ventes enregistrés par les titres. Les auteurs qui accepteront le contrat se verront par ailleurs contraints de laisse leur ebook dans le KDP Select pour une période minimum de 90 jours.

 

La somme couvrira donc le fait que le livre sera lu gratuitement durant les trois mois de l’engagement. Il restera en vente durant toute la période, ou présent sur Kindle Unlimited, sans problème. La rotation de l’offre s’opère tous les trois mois avec un changement global de l’offre, à quelques exceptions près.
Et les auteurs ont jusqu’au 10 mai pour accepter l’offre. L’intérêt n’est pas négligeable : on sait combien Amazon aime privilégier ses auteurs autopubliés, et les bichonner. Cependant difficile de trouver l’équation qui permet de prendre ce risque. L’ouvrage rapporte entre 66 et 333 € par mois, pour une consultation sans limites de la part des utilisateurs. Pour l’auteur, la somme oscille entre pas grand-chose et un peu plus, mais garantit tout de même une rémunération. Le pour et le contre sont à peser avec vigilance.
Prime Reading intègre en effet des livres, mais également des magazines et de la presse. Ce qu’il est intéressant de noter c’est que l’offre outre-Atlantique avait très rapidement proposé une offre de livres audio, tirés de son catalogue Audible. Et le marché allemand est très friand de ces ouvrages lus, au point que l’on puisse envisager un positionnement assez rapide des consommateurs dans les prochains temps.
Enfin, rappelons que Prime Reading intervient comme un service réservé aux abonnés Prime/Premium, et qui complète les offres de lecture par abonnement. Certes, dans les pays sans prix unique du livre, ces dernières sont largement rabotées, mais outre-Atlantique, l’offre de Kindle Unlimited est prolifique.
Dans un pays comme l’Allemagne, qui dispose d’une législation type prix unique, les éditeurs ont pu grogner à l’idée de voir leurs livres figurer dans le programme Prime Reading.
Pour l’heure, et selon nos informations, cette phase de recrutement d’auteurs autopubliés n’est pas encore amorcée en France.

 

Les commentaires sont fermés

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.