France Loisirs bénéficie d’un plan de continuation

Mise en ligne le 03 décembre 2017

Lire Livres Hebdo du 1/12/17

Extrait

Vendredi 1er décembre, le Tribunal de commerce de Paris a accepté le plan de continuation demandé par l’entreprise dans le cadre d’un redressement judiciaire.

Ayant rendu publique le 1er décembre 2017 sa décision au sujet de France Loisirs et de quatre autres filiales du groupe Actissia, le Tribunal de commerce de Paris a ouvert « une procédure de redressement judiciaire en vue de la présentation par le dirigeant d’un plan de continuation« .

Les cinq entités étaient entrées le 24 novembre dans un processus de redressement judiciaire et avaient demandé, le 27 novembre, à pouvoir bénéficier d’un plan de continuation.
La décision du tribunal a été motivée à la fois « par les mesures de redressement déjà prises, qui montrent une amélioration de la situation validant le changement de business model, et par le souhait et la motivation des salariés de poursuivre l’activité ».

Fort de l’ouverture d’une période d’observation de six mois, Adrian Diaconu, P-DG d’Actissia, explique, en réponse aux questions de Livres Hebdo, que « le plan de continuation va nous permettre de rechercher un partenaire financier ou industriel et d’acquitter ce que l’on doit à nos créanciers qui se montrent compréhensifs et nous soutiennent ». C’est aussi, selon le dirigeant, « une validation de nos mesures de restructuration ».

Employant 1 350 personnes, France Loisirs édite des livres de club et compte un réseau de près de 200 boutiques qui vendent aussi, depuis un an, des livres de nombreux autres éditeurs.

La maison mère Actissia, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 217 millions d’euros, contrôle une quinzaine d’autres sociétés dont Actissia Numédia avec Chapitre, mais aussi des filiales à l’étranger, notamment en Suisse, en Belgique et au Québec, qui, elles, ne sont pas touchées par la procédure de redressement judiciaire.

Share

Les commentaires sont fermés

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.

Subscribe to Newsletter