Categories | Divers

L’indépendant passe a la réalité augmentée grâce à ICM Soft

Mise en ligne le 24 décembre 2017

Lire : L’Indépendant du 24 décembre

 

Magique. L’activité de Philippe Font et de son équipe a quelque chose de franchement magique. Depuis leur minuscule bureau du Soler, « couvés » par la pépinière d’entreprises de l’Idem (l’école des métiers créatifs), ces férus de « new tech », les nouvelles technologies, accompagnent tranquillement une révolution.

 

Des innovations technologiques qui bouleversent des pans entiers de notre quotidien. Et, désormais, de notre « quotidien papier », L’Indépendant. Comment le lecteur devient acteur ICM Soft, société spécialisée dans le développement de solutions digitales, et particulièrement dans la réalité augmentée et l’holographie (nos éditions des 10 juillet et 14 novembre), a donc rendu possible cet Indépendant augmenté que vous tenez dans les mains. « Grâce à cette nouvelle technologie, il est aujourd’hui possible d’intégrer du contenu numérique : vidéo, 3D et audio sur des supports classiques comme le papier », explique Philippe Font. Ce que l’on constate dans L’Indépendant de ce jour. « On ajoute de l’interactivité avec le lecteur qui peut devenir acteur de son média en déclenchant les vidéos, les sons, les diaporamas… », poursuit le jeune chef d’entreprise. Ou l’expérience nouvelle, et unique, de manipuler le contenu du journal ! « Une aventure extraordinaire » « Réaliser ce numéro de L’Indépendant a été pour nous une aventure extraordinaire », témoigne Philippe Font.

 

« Appliquer ces nouvelles technologies à un média existant tel L’Indépendant a été très excitant ! » « On s’est beaucoup amusé à être ultra-réactifs pour tenir les délais très courts du fait de la périodicité quotidienne de L’Indépendant, ça nous a obligés à concevoir notre solution de façon « industrielle » pour réduire considérablement les délais de production ». Une nouvelle vie pour le papier Et le résultat est bluffant : « L’enjeu était de rendre l’information contenue dans le document papier plus réactive, la solution que nous avons développée le permet ».

 

De quoi offrir une nouvelle vie au papier. « On entend souvent dire qu’il sera supplanté par le numérique mais grâce à ces technologies il devient un support pour le numérique ! », souligne le Catalan. Les articles peuvent être enrichis et les publicités aussi ».

 

Comme on le découvre à la lecture de ce numéro de Noël exceptionnel.

 

Share

Les commentaires sont fermés

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.