Categories | Numérique

Comment l’intelligence artificielle pénètre le monde de l’éducation

Mise en ligne le 16 avril 2018

Lire Le Figaro du 10/4/18 page 29

Extrait

L’IA permet de personnaliser les apprentissages. Les start-up françaises n’en sont qu’aux balbutiements.

À l’heure où l’intelligence artificielle gagne tous les secteurs, les robots n’ont pas encore conquis l’école française. Cette forteresse qui semble imprenable n’est pourtant pas insensible aux sirènes de l’IA. Le ministère de l’Éducation nationale a ainsi lancé en juillet dernier un «partenariat d’innovation» avec la Caisse des dépôts. De 6 à 8 millions d’euros devraient servir à financer la recherche et développement de six solutions innovantes pour l’apprentissage du français et des mathématiques en primaire.

Cette manne sera bienvenue. «Aujourd’hui, rares sont les plateformes françaises qui ont réellement recours à l’intelligence artificielle car cela requiert des investissements colossaux», explique Marie-Christine Levet, qui vient de lancer le fonds d’investissement spécialisé dans l’EdTech, Educapital, doté de 45 millions d’euros. Les champions actuels sont surtout de l’autre côté de l’Atlantique, avec Knewton et Area9 (que son fondateur danois vient de céder au groupe américain McGraw-Hill). Tous les élèves français seront-ils donc formés à l’avenir par des plateformes américaines? Rien n’est moins sûr, car la résistance des start-up hexagonales s’organise.

Apprentissage adaptatif

Une des plus avancées en la matière est Lalilo, une application Web qui permet aux 7000 instituteurs et 40.000 élèves inscrits de personnaliser leur apprentissage de la lecture. Cet assistant pédagogique s’adapte au rythme de l’enfant, grâce à l’apprentissage adaptatif («adaptative learning»). Car la personnalisation est le principal intérêt de l’intelligence artificielle dans le domaine de la formation. De quoi permettre d’éviter le décrochage scolaire, tout en tirant vers le haut les plus performants. Pour développer son outil, Lalilo a investi 1,6 million d’euros (une levée de fonds de 1,1 million d’euros plus 500.000 euros délivrés dans le cadre du programme investissements d’avenir)….

Share

Répondre

*

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.