Categories | Revue de presse

Un algorithme pour sélectionner de nouveaux auteurs

Mise en ligne le 11 juin 2018

Lire Livres Hebdo du 1/6/18

Extrait

es auteurs sélectionnés par l’algorithme mis en place par De Montford Literature seront assurés d’être rémunérés, à hauteur de 27300 euros par an, pendant le processus d’écriture.

Devenir écrivain, beaucoup en rêvent. Depuis le 11 mai, une nouvelle maison d’édition britannique, De Montfort Literature, propose aux aspirants écrivains de les accompagner financièrement dans l’écriture de leur fiction. Ces derniers seront rémunérés à hauteur de 2300 euros par mois, soit 27300 euros par an, et bénéficieront d’un accompagnement personnalisé et de cours d’écriture.

« Avoir un emploi à temps plein n’est pas propice à l’écriture d’une fiction. Si on verse un salaire suffisant à une personne pour lui permettre d’écrire à plein-temps, on peut alors voir émerger de nombreux auteurs talentueux« , justifie Jonathan de Montford.

L’homme d’affaire, créateur en 2013 de la société d’investissement De Montford Capital, aurait eu l’idée d’accompagner les aspirants auteurs après avoir éprouvé des difficultés à écrire et publier son propre roman, Turner, qui sera d’ailleurs le premier ouvrage édité par De Montfort Literature…

Share

Les commentaires sont fermés

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.