Categories | Revue de presse

Google condamné à payer 4,3 milliards d’euros

Mise en ligne le 24 juillet 2018

Lire le Figaro du 19/7/18 page 28

Extrait

Contraint de verser 4,3 milliards d’euros pour abus de position dominante, le groupe est accusé d’entraver la concurrence avec son système d’exploitation mobile Android.

C’est la plus grosse amende jamais imposée par la Commission européenne dans une affaire de concurrence. Et la deuxième fois en moins d’un an que Bruxelles condamne Google pour un abus de position dominante. Le géant américain va devoir verser 4,3 milliards d’euros pour certaines pratiques – jugées illégales au regard du droit de la concurrence européen – autour de son système d’exploitation mobile Android, qui équipe 80 % des smartphones dans le monde.

» LIRE AUSSI – Google: l’Europe a affûté sa méthode pour mieux cibler ses attaques

La commissaire Margrethe Vestager considère notamment que Google inféode les fabricants de smartphones de plusieurs façons: en les contraignant de fait à utiliser des versions d’Android approuvées, à préinstaller son moteur de recherche Google Search et son navigateur Chrome pour avoir accès au magasin d’application Play Store ou en leur accordant des incitations financières s’ils préinstallent en exclusivité Google Search sur leurs terminaux. «Notre décision empêche Google de contrôler quels moteurs de recherche et d’applications de navigateur peuvent être préinstallés sur les appareils Android ou quel système d’exploitation Android ils peuvent adopter», explique-t-elle.

«C’est une étape importante pour discipliner le comportement abusif de Google par rapport à Android»

Thomas Vinje, avocat de FairSearch, l’organisation regroupant plusieurs entreprises, à l’origine de la plainte

«C’est une étape importante pour discipliner le comportement abusif de Google par rapport à Android», a réagi de son côté Thomas Vinje, avocat de FairSearch, l’organisation regroupant plusieurs entreprises, à l’origine de la plainte qui a déclenché toute l’enquête de la Commission européenne…

Share

Les commentaires sont fermés

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.