Categories | Revue de presse

Ebook : 2018, mauvaise année pour les liseuses d’Amazon et Kobo

Mise en ligne le 09 septembre 2018

Lire Actualitté du 3/9/18

Extrait

Définitivement, l’âge d’or des liseuses est conclu, en attendant la prochaine évolution technologique, probablement. Pour E Ink Holdings, qui est le plus grand fournisseur au monde, c’est vers l’étiquetage et les carnets de notes à base d’encre électronique qu’il faut se tourner. Parce que la demande ne cesse de baisser pour les lecteurs ebook…

« Nous pensons toujours que les lecteurs ebook constituent une activité à croissance constante. Cette année est une exception. L’an prochain, le marché des liseuses reprendra sa croissance rapide, comme cela fut le cas au cours de ces dernières années », a juré Johnson Lee, président de E Ink, à l’occasion d’une conférence face aux investisseurs.

 

Pour cette année, les résultats devraient être similaires à ceux de l’an dernier – 15,2 milliards $ NT, soit près de 425 millions €.

 

Parmi les clients les plus renommés de E Ink en matière de lecteurs ebook, on compte Amazon avec son Kindle et Rakuten Kobo. Au premier semestre de cette année, les revenus tirés de ce segment avaient représenté 70 % du chiffre d’affaires de l’entreprise.

 

Mais pour atteindre son objectif, il va falloir travailler dur, et accumuler 8,69 milliards $ NT aux troisième et quatrième trimestres, après les 6,51 milliards $ NT du premier semestre. La période des fêtes est toujours un moment propice pour les ventes. Mais en attendant cette manne, il va falloir trouver de quoi faire bouillir la marmite.

 

Les étiquettes électroniques sont l’une de ces pistes de développement, parmi les plus assurées. Interrogé sur une perspective de croissance de 20 à 30 %, le président a plutôt botté en touche, assurant de toute sa confiance pour l’avenir. D’autant que, pour la première fois, « la consommation d’écrans électroniques dépassera celle des lecteurs ebooks cette année, en terme de mètres carrés »…

Share

Les commentaires sont fermés

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.