CCFI

Assemblée générale 2019 : les photos de la soirée

Les Compagnons et les Partenaires de la CCFI se sont réunis le 16 janvier pour l’assemblée générale annuelle, dans les salons Napoléon du Palais du Luxembourg. Le président Pascal Lenoir a remercié tous les participants à la soirée, les...

Les dernières actualités

Salon All for Content

Produire, Vendre, Diffuser, le contenu de marques 12 & 13 février 2019 New Cap Event Center 3, quai de Grenelle – Paris 15ème   Forte du succès de sa 1ère édition, All for Content se tiendra les 12 &...

Prochaines conférences

St-Jean Porte-Latine & Jury du Cadrat d’Or


Ecole Militaire

Visite-conférence à l’AMI


Malesherbes

L’impression sur support spéciaux

Jean-Louis Garcia
Ecole des Gobelins

Qui sommes nous ?

La CCFI est une association fondée en 1952, qui regroupe tous les professionnels de la filière graphique, dans un esprit confraternel. La CCFI a pour mission de maîtriser les métiers et process d’aujourd’hui, et de préparer ceux de demain.

Demande d’adhésion à la CCFI

Ailleurs dans la presse

Frédéric Beigbeder: «La Kubrick des lettres»

CHRONIQUE - Dans le sillage du génial et touche-à-tout réalisateur américain, Céline Minard construit au fil de ses écrits une œuvre éclectique et stimulante. Son dernier roman, Bacchantes, offre une parodie de hold-up féminin.

Télécommunications: La Commission demande à la Pologne de lui fournir des informations sur les règles appliquées en matière de tarification sur les marchés de gros nationaux

Bruxelles, le 18 mars 2010 La Commission européenne a décidé d'adresser une demande formelle de renseignements à la Pologne en ce qui concerne l'application des règles de l'UE dans le domaine des télécommunications. La Commission craint que la Pologne n'ait pas correctement transposé dans le droit national les règles de...

Is the era of artificial speech translation upon us?

Once the stuff of science fiction, technology that enables people to talk using different languages is now here. But how effective is it?

Noise, Alex Waibel tells me, is one of the major challenges that artificial speech translation has to meet. A device may be able to recognise speech in a laboratory, or a meeting room, but will struggle to cope with the kind of background noise I can hear surrounding Professor Waibel as he speaks to me from Kyoto station. I’m struggling to follow him in English, on a scratchy line that reminds me we are nearly 10,000km apart – and that distance is still an obstacle to communication even if you’re speaking the same language. We haven’t reached the future yet.

If we had, Waibel would have been able to speak in his native German and I would have been able to hear his words in English. He would also be able to converse hands-free and seamlessly with the Japanese people around him, with all parties speaking their native language.

Continue reading...

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI