CCFI

Escroquerie : plusieurs imprimeurs victimes d’un faux donneur d’ordre

L’escroc a usurpé l’identité d’une agence de communication et déclenché l’envoi de milliers de courriers adressés à des commerçants et particuliers. Plus de 300 plaintes auraient été déposées.

Alors que les imprimeurs font déjà face à la baisse des tirages, à la réduction des délais d’impression, aux demandes de personnalisation et aux évolutions technologiques sans fin, ils doivent maintenant prendre garde aux arnaques ! Éric Brignone, gérant de l’Imprimerie de la Vallée (Saint-Vallier, 26) en sait quelque chose. Le 20 mars dernier, il a été victime d’une escroquerie assez rocambesque. « J’ai reçu un appel d’une personne qui souhaitait obtenir un service d’impression et d’affranchissage : il s’agissait d’envoyer 12 000 exemplaires d’une lettre à destination des commerçants, leur proposant de se mettre aux normes d’accessibilité », explique le gérant. Le donneur d’ordre se présente comme le dirigeant d’une agence de communication. Un devis de 12 853 euros TTC lui est établi, dont il s’acquitte par chèque le 28 mars. Celui-ci ne comporte aucun vice de forme et Éric Brignone le dépose sur son compte en même temps qu’il envoie une facture à l’agence de communication – la vraie. Quelques jours plus tard, le 1er avril, les 12 000 lettres sont mises sous pli et envoyées par une société de sous-traitance…

Lire Caractère du 27/5/19

Pascal Lenoir

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI