CCFI

Les 400 premières librairies françaises

Le 15e classement Livres Hebdo des librairies françaises et des chaînes témoigne du dynamisme des librairies indépendantes de taille moyenne et d’une poursuite de la concentration parmi les grandes enseignes.

 

Gibert Joseph à Paris, Mollat à Bordeaux et Gibert Jeune rive gauche à Paris forment le trio de tête du classement Livres Hebdo 2019 des 400 premières librairies françaises. Gibert Joseph occupe comme les années précédentes la 1re place du palmarès établi sur la base du chiffre d’affaires réalisé avec le livre (hors papeterie, CD, etc., voir Méthodologie). Toutefois, cette année, le groupe à la tête des enseignes Gibert Joseph et Gibert Jeune a modifié sa base de calcul et ne communique plus que ses ventes au détail. Pour son vaisseau amiral Gibert Joseph, il a globalisé les chiffres de ses magasins des 6e, 13e et 18e arrondissements. Respectivement numéros 2 et 3, Mollat et Gibert Jeune rive gauche gagnent chacun une place, retrouvant leur rang de 2016 au détriment de Cufay, rétrogradé en 4e position. La pause dans les réformes des programmes scolaires a concentré chez les adjudicataires spécialisés dans la vente de manuels, dont Cufay, les plus fortes baisses d’activité de 2018. EMLS recule de même de la 5e à la 12e position avec une chute de 65 % de son CA.

Relance de Sauramps

A l’inverse, le classement est marqué par la relance des librairies Sauramps qui, reprises en 2017 par la société immobilière Amétis alors qu’elles étaient en redressement judiciaire, commencent à bénéficier de leur réorganisation et affichent trois des quatre plus fortes hausses de l’année. A Montpellier, le magasin d’Odysseum double son activité et se hisse du 91e au 28e rang ; celui de la Comédie progresse du 15e au 7e avec un CA qui bondit de 68 %. A Alès, Sauramps Cévennes grimpe du 140e au 84e rang avec une croissance de 42 %. A Charleville-Mézières, Rimbaud (104e) se redresse aussi depuis sa reprise en 2014 à la barre du tribunal de commerce….

Lire la suite : Livres Hebdo du 24/5/19

Pascal Lenoir

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI