CCFI

RGPD : Les consommateurs n’y comprennent rien

A l’occasion du premier anniversaire de l’entrée en vigueur du Règlement général pour la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne, l’entreprise Ogury – spécialisée dans le marketing mobile – a mené une étude auprès de 287 571 consommateurs à travers le monde pour comprendre leur comportement à l’égard du marketing mobile, de la publicité et du partage des données. Les résultats révèlent que les consommateurs sont toujours mal informés quant à la façon dont leurs sont recueillies, stockées et utilisées. Parmi les enseignements-clés, seuls 8% des consommateurs dans le monde estiment mieux comprendre comment les entreprises utilisent leurs données depuis l’entrée en vigueur du RGPD. En France, 60% des consommateurs ne comprennent pas comment leurs données sont utilisées après avoir lu un formulaire de consentement et des politiques de confidentialité. Enfin, lorsqu’on leur propose un choix clair et juste, 7 consommateurs sur 10 dans le monde choisissent de partager leurs données plutôt que de payer pour accéder à un contenu en ligne.

 

33% des Français interrogés déclarent ne pas mieux comprendre l’utilisation faite de leurs données depuis l’entrée en vigueur de la loi. Pire, 47% disent même « ne pas savoir ce qu’est le RGPD ». Ce chiffre descend à 39 % en moyenne pour l’ensemble des répondants européens, une proportion qui demeure étonnamment élevée plus d’un an après l’entrée en vigueur de la loi dans les Etats membres de l’Union européenne. « L’application du RGPD n’a pas été suffisamment prise au sérieux par les organisations », a déclaré Jean Canzoneri, co-fondateur et CEO d’Ogury. « Ces chiffres doivent sembler décourageants pour les régulateurs, qui auraient sans nul doute espéré une meilleure compréhension de la part des consommateurs, que le RGPD est justement censé protéger ».

 

Mais si les consommateurs n’y comprennent rien, c’est aussi la faute aux entreprises. L’étude révèle qu’elles n’ont pas mis en place les moyens nécessaires à l’obtention du consentement explicite et éclairé de l’utilisateur pour collecter et utiliser ses données. Notamment en France, où 77 % des consommateurs ne lisent pas les formulaires de consentement dans leur entièreté. De plus, près de la moitié des consommateurs (52 % à l’échelle mondiale) ont répondu que, même lorsqu’ils lisent les formulaires de consentement et les politiques de confidentialité, ils ne comprennent toujours pas comment leurs données sont utilisées. Contre toute attente, ce taux est encore plus élevé dans les pays où le RGPD est mis en œuvre depuis un an, puisque 58 % des sondés européens ne comprennent pas mieux comment les entreprises utilisent leurs données en lisant les informations de collecte du consentement.

Méthodologie : Ogury a mené son enquête du 12 au 18 février 2019 aux États-Unis, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en France et au Royaume-Uni, rassemblant les réponses de 287 571 utilisateurs mobiles dans le monde.  En France, 22 631 personnes ont répondu à cette enquête.

 

Lire : CBNews du 27 mai

 

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI