CCFI

Facebook appelle à plus de régulation

Le réseau social s’est offert une tribune dans plusieurs médias dimanche 31 mars, réclamant plus de régulation de la part des gouvernements du monde entier sur le sujet de la modération de la haine en ligne, la désinformation ou la vie privée.

Lire Le Figaro du 1/4/19 page 26

«Nous ne devrions pas prendre de telles décisions tous seuls.» Dimanche 31 mars, Mark Zuckerberg s’est livré à un exercice inédit: il a appelé à l’aide. Le PDG de Facebook a publié une tribune dans plusieurs grands journaux internationaux, notamment le Washington Post aux États-Unis et Le Journal du Dimanche en France. Dans ce texte, il appelle à un «rôle plus actif» des pouvoirs publics pour réguler Internet. «Faire évoluer la régulation d’Internet nous permettra de préserver ce qu’Internet a de meilleur – la liberté pour les gens de s’exprimer et l’opportunité pour les entrepreneurs de créer – tout en protégeant la société de préjudices plus larges», assure Mark Zuckerberg. Pour Facebook, il s’agit de prouver sa bonne volonté, mais surtout de rejeter une partie de sa responsabilité à propos de sujets sur lesquels il a déjà été très critiqué par le passé.

Des «standards communs»

L’entrepreneur américain se concentre sur quatre aspects: la modération des contenus violents et haineux, l’intégrité des élections, la protection de la vie privée et la portabilité des données. Mark Zuckerberg y réclame plus de régulation et l’établissement de «standards communs» aux pays du monde entier, afin d’aider les grandes plateformes à déterminer ce qu’est un contenu haineux ou une publicité politique. Sur la vie privée, le PDG estime «qu’il serait bon pour Internet que davantage de pays adoptent une réglementation telle que le RGPD comme cadre commun». Le RGPD, règlement européen de protection des données, est entré en vigueur en Europe en mai 2018. Il a forcé de nombreuses entreprises, dont Facebook, à adapter leur manière d’exploiter les informations personnelles des internautes européens. Il a aussi fait des émules un peu partout dans le monde, y compris aux États-Unis, où une loi fédérale similaire est en projet. Cette dernière fait d’ailleurs l’objet d’un intense lobby des géants du…

Pascal Lenoir

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI