CCFI

Fin annoncée pour les Pages Blanches et Jaunes

Les derniers annuaires téléphoniques des particuliers (Pages Blanches) seront livrés à la fin de 2019, et les derniers annuaires professionnels (Pages Jaunes) à la fin de 2020, a-t-on appris vendredi auprès de leur éditeur SoLocal, confirmant des informations du Parisien. La décision de SoLocal était attendue, les annuaires papier ayant perdu leur pertinence avec l’accès généralisé à Internet. Neuf millions d’annuaires seront diffusés cette année, contre 57 millions d’annuaires en 2007. La diffusion des annuaires a déjà été arrêtée dans des aires géographiques considérées comme suffisamment numérisées comme l’Ile-de-France, le Rhône, les Bouches-du-Rhône et le Nord. SoLocal éditera dans certains départements une version « collector » de ce dernier annuaire, selon les informations du Parisien, confirmées par SoLocal. SoLocal (ex-Pages Jaunes, qui possède aussi la marque Mappy) s’est lancée depuis plusieurs années dans une difficile reconversion dans le numérique. Le groupe propose désormais aux entreprises des services visant à leur donner une bonne visibilité sur internet. Il a lancé en 2018 un plan visant à supprimer 1.000 postes sur 4.500. Le chiffre d’affaires du groupe a reculé de 9,3% en 2018, à 670 millions d’euros.

Mais l’entreprise espère voir repartir à la hausse ses ventes dans le numérique en 2019. Les annuaires téléphoniques existaient depuis les années 1880 et les débuts du téléphone. Leur nom usuel « bottin » vient de Sébastien Bottin, un statisticien du XIXème siècle qui fut l’éditeur d’un Almanach du commerce, devenu ensuite « Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départements (sic) de la France et des principales villes du monde ».

 

Lire : CBNews du 24 février

 

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI