CCFI

2266 aides distribuées par le CNL en 2018

Le CNL a publié son rapport d’activité 2018.

Le CNL a publié aujourd’hui son rapport d’activité 2018, année de transformations avec la dématérialisation des demandes d’aides, la sécurisation budgétaire, l’évaluation et l’évolution de certains dispositifs et une nouvelle réglementation.


En 2018, le CNL a attribué 2 266 aides (sur 3396 demandes reçues) pour un montant total de 23,8 M€, dans un contexte d’incertitude budgétaire lié à la baisse de rendement des taxes affectées observée depuis plusieurs années. « Décidée en 2018, la suppression de ces taxes permet au CNL d’être, à l’avenir, financé sur le budget de l’Etat et de sécuriser ainsi son budget d’intervention en faveur des professionnels du livre pour 2019 » explique le rapport. Géographiquement, la moitié des aides en volume et 60% en valeur sont concentrées en Ile-de-France.

Le CNL a donné la priorité aux auteurs, traducteurs et illustrateurs avec 332 aides attribuées pour un montant de 2,76M€. Pour l’année qui vient, le CNL « réaffirme son engagement avec une augmentation du montant des aides fixée à 3 M€, soit une hausse de plus de 18% par rapport au budget de 2018. » L’édition reste le secteur le plus aidé (1039 aides pour 5,44M€) devant la librairie (377 aides pour 3,58M€), et les manifestations littéraires (198 aides pour 2,48M€). Les bibliothèques (85 aides) ont capté 3,64M€, dont 3M€ pour la Bibliothèque nationale de France.


Par ailleurs, 325 labels et agréments attribués: 298 librairies indépendantes de référence (LiR), 6 librairies de référence (LR), 21 librairies francophones de référence (LFR).  A noter que la librairie Ici à Paris a bénéficié d’une aide de 25000€.
 

 

Les librairies les plus aidées en 2018 :

  • Ici (Paris): création, 250000€ (développement économique)
  • Shakespeare and Co. (Paris): extension/rénovation, 100000€ (développement économique)
  • Librairie des Bauges (Albertville): rénovation, 90000€ (développement économique)
  • L’Armitière (Rouen): extension/rénovation, 60000€ (développement économique) et 5000€ (VAL)
  • M’Lire (Laval): reprise/rénovation, 65000€ (développement économique)
  • La Parenthèse (Nancy): rénovation, 60000€ (développement économique)
  • Librairie du Pincerais (Poissy): reprise, 60000€ (développement économique)
  • Nouvelle et Compagnie (Bois-Colombes): création, 55000€ (développement économique)


Dans le même temps, l’organisme a réformé son soutien aux librairies, en transformant son aide à la valorisation des fonds, et a fait évoluer ses bourses aux auteurs et illustrateurs. Enfin, le CNL se félicite du succès de Partir en livre: « l’année 2018 aura été celle de la confirmation et du succès. Avec près de 7000 évènements et plus de 700000 participants, la fête s’est imposée comme le rendez-vous littéraire de l’été.« 
 

Montants les plus importants alloués par manifestations :

  • Festival international de la bande dessinée (Angoulême), 125000€
  • Etonnants voyageurs (Saint-Malo), 115001€
  • Les rendez-vous de l’histoire (Blois), 90002€
  • Les assises internationales du roman (Lyon), 90001€
  • Le marathon des mots (Toulouse), 80001€
  • America (Vincennes), 80000€
  • Marché de la poésie (Paris), 62000€
  • Escale du livre (Bordeaux), 60002€
  • Le livre sur la place (Nancy), 60001€
  • Fête du livre de Bron (Bron), 60001€

 

Montants les plus importants alloués par manifestations :

  • Festival international de la bande dessinée (Angoulême), 125000€
  • Etonnants voyageurs (Saint-Malo), 115001€
  • Les rendez-vous de l’histoire (Blois), 90002€
  • Les assises internationales du roman (Lyon), 90001€
  • Le marathon des mots (Toulouse), 80001€
  • America (Vincennes), 80000€
  • Marché de la poésie (Paris), 62000€
  • Escale du livre (Bordeaux), 60002€
  • Le livre sur la place (Nancy), 60001€
  • Fête du livre de Bron (Bron), 60001€

Lire : Livres Hebdo du 27 mars

Télécharger : le rapport d’activité 2018 du CNL (58 pages)

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI