CCFI

Bilan contrasté pour Livre Paris 2019

Dimanche soir, les éditeurs et libraires exposants à Livre Paris 2019 tiraient un bilan contrasté de la 39eédition de la manifestation. La fréquentation a été en baisse samedi en raison des manifestations des gilets jaunes. Au sortir du week-end des 16 et 17 mars, les exposants à la 39e édition de Livre Paris affichaient un bilan contrasté. La faute aux manifestations des gilets jaunes qui ont eu lieu samedi dans la capitale.

Lire Livres Hebdo du 17/3/19

Reed Expo, organisateur de Livre Paris avec le Syndicat national de l’édition, a observé une baisse de 3% de la fréquentation samedi par rapport à la même période un an plus tôt. Ce constat est ressenti par de nombreux éditeurs et groupes éditoriaux tels Albin Michel, Madrigall et Média Participations.  « Nous avons été doublement pénalisés, d’un côté une fréquentation en baisse, de l’autre, des signatures importantes ont été annulées. Eric Fottorino et Bruno Lemaire n’ont pas pu se déplacer en raison des manifestations», souligne Béatrice Lacoste, en charge du salon pour le groupe Madrigall. Sur le stand du pôle BD de Média participations, la baisse des ventes est estimée à  6% vendredi comme samedi par rapport à 2018. Chez HarperCollins France comme Actes Sud, cette baisse s’est élevée à 15%. 

De l’avis général toutefois, Livre Paris a bien démarré vendredi grâce à la forte affluence de scolaires. Une solide présence qui s’est ensuite poursuivie pendant le week-end.

Pascal Lenoir

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI