CCFI

Fin du redressement judiciaire pour France Loisirs

Lire : Book Squad du 2 janvier

 

Le 28 décembre dernier, le tribunal de commerce de Paris a validé le plan de continuation de France Loisirs.

 

Depuis le 5 septembre 2017, la filiale du groupe Actissia, club de livres et librairie en ligne, était placée en redressement judiciaire suite à une cessation de paiement. La décision du tribunal de commerce de Paris annule donc la procédure et permet ainsi à France Loisirs de mettre en place son plan de continuation.

En septembre dernier, Adrien Diaconnu, PDG du groupe Actissia qui possède France Loisirs, avait exposé les grandes lignes de ce projet à Livres hebdo. Le plan repose sur l’abandon de créances, l’apport d’argent personnel, la création d’un réseau communautaire ainsi qu’un recentrage de France Loisirs sur l’édition et la coédition.

Fondé en 1970, France Loisirs constitue le plus grand Club de livres en France avec 3 millions d’adhérents. Il propose l’achat en ligne de livres, d’ebooks ainsi que de livres audio et possède 200 boutiques en France. Depuis, la fin des années 1990, le club enregistrait une baisse de son chiffre d’affaires. Ce dernier est passé de 400 millions d’euros en 1998 à 180 millions d’euros en 2017. Un déclin en partie provoqué par l’essor du numérique ainsi que par les différents changements d’actionnaires.

 

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI