CCFI

France : ces 100 livres qui font 8 % du chiffre d’affaires des éditeurs

Avec 8,55 milliards € de chiffre d’affaires sur 2018, le marché des biens culturels affiche une croissance de 2,1 % — contre 8,37 milliards en 2017. L’institut de données GfK brossait en cette 6e édition du salon Creativ’Book un panorama du marché français, où le livre occupe une belle place — non sans difficultés.

Entre 2008 et 2018, l’industrie du livre aura perdu quelque 600 millions € en valeur, passant de 4,6 milliards € à 3,94 milliards €. Pour autant, le secteur affiche la meilleure résilience devant les progrès du marché numérique. Pas faute pourtant d’avoir un marché qui prospère : on table sur 82 % de possesseurs de smarpthones, dont 28 % qui possèdent un écran de plus de 5 pouces — + 10 %.

Le découpage de l’assiette de plus en plus complexe

En effet, 66 % des biens culturels hors livre sont vendus en numérique, alors que pour l’édition, l’ebook ne représente que 3 % du chiffre d’affaires. « La digitalisation est moins marquée dans le livre », indique GfK, mais qui pour autant, fait front. En l’espace de 10 ans, les autres biens culturels ont vu leurs ventes physiques divisées par 2,5, quand le livre n’aura perdu que 5 % en valeur.

Entre janvier et fin septembre 2019, ce sont 216 millions d’exemplaires qui ont été vendus, soit un recul de 0,6 %, avec 2,3 milliards € de chiffre d’affaires réalisé, soit une hausse de 0,7 %…

Lire Actualitté du 25/11/19

Pascal Lenoir

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI