CCFI

Les adblockers n’ont plus la cote mais handicapent toujours la pub !

Selon Stragégies, l’usage d’adblockers ne recule pas mais semble se stabiliser. L’information sort tout droit d’une étude de Dimension 2019 réalisée par Kantar, qui a interrogé près de 5000 consommateurs qui ont l’usage d’au moins deux outils digitaux, sur la Chine, les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et le Brésil.

 

21% des internautes utilisent toujours les adblockers dans le monde, le même chiffre qu’en 2018. La France est en tête des usages «constants» d’adblockers, avec 25% d’utilisateurs, mais seulement 24% d’occasionnels. En Chine, par exemple, la part d’occasionnels est de 41% (contre 19% de constants), ce qui fait un total de 60% d’utilisateurs d’adblockers…

 

Les adblockers constituent un frein non négligeable au développement de la publicité en ligne, d’autant plus que l’influence de la publicité diminue, avec moins de trois consommateurs sur dix (31%) qui la considèrent comme une source d’information sur les marques. En France, la proportion de personnes qui n’aiment en général pas la publicité numérique a explosé en 2019, passant de 23% à 36%. Et la part de ceux qui l’apprécient en général a diminué de 35 à 21%.

 

Lire : Pub.be du 11 avril

 

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI