CCFI

Les Français et le patrimoine culturel

Dans une étude BVA publiée le 28 mai :

. 86% des Français se déclarent attachés à leur patrimoine culturel, 37% se disant même «très attachés»

. 74% des sondés estiment que le patrimoine culturel est accessible à tous mais 72% pensent que cet accès est aujourd’hui trop cher

. 67% des Français déclarent faire régulièrement des visites autour de chez eux et 59% ailleurs en France,

. 95% des Français jugent important de protéger le patrimoine (dont 55% «tout à fait»)

. 72% des Français estiment qu’il est normal que les entreprises privées participent au financement de l’entretien du patrimoine

. Pour une majorité des répondants, les traditions et coutumes locales (63%) et surtout le patrimoine industriel (72%) ne sont pas assez mis en valeur

 

Les Français se disent attachés au patrimoine culturel de la France

 

  • Près de 9 interviewés sur 10 se déclarent attachés à leur patrimoine culturel (86%).
  • Les Français sont quasi-unanimes concernant le rôle du patrimoine dans la découverte de la diversité des régions de France (96%) ou encore la contribution de ce dernier au rayonnement de la France dans le monde (96%). En revanche, ils apparaissent un peu moins convaincus à propos de son accessibilité, 74% des répondants estimant que le patrimoine culturel est accessible à tous.
  • D’ailleurs, près des 3/4 des Français pensent que l’accès au patrimoine est aujourd’hui trop cher en France (72%).

 

Près d’1/3 des Français ont déjà donné de l’argent pour préserver le patrimoine culturel

 

  • 95% des Français jugent important de protéger le patrimoine, une majorité considérant même qu’il est « tout à fait » important d’entreprendre des actions en ce sens (55%).
  • A propos des actions concrètes en faveur du patrimoine, les Français sont un tiers à être prêts à donner de l’argent (34%) et plus d’un sur deux à se dire enclins à y consacrer du temps (59%). Au final, 31% des Français déclarent avoir déjà donné pour la conservation du patrimoine, et le don moyen est d’environ 260€.
  • Si les Français estiment en grande majorité qu’il est normal que le financement de l’entretien du patrimoine soit réalisé par les fondations (88%) ou les jeux (78%), ils sont en revanche plus partagés sur les financements émanant de sources étrangères.

 

La Presse régionale et les collectivités locales, principaux vecteurs de la mise en valeur du patrimoine

 

  • Aux yeux d’une majorité de Français, le patrimoine religieux (62%) et les monuments civils ou sites archéologiques (50%) apparaissent comme le plus suffisamment mis en valeur en France. A contrario, les répondants jugent majoritairement que les traditions et coutumes locales (63%) ou encore le patrimoine industriel (72%) ne sont pas assez mis en valeur et nécessitent des efforts accrus.
  • Enfin, à propos des vecteurs de mise en valeur du patrimoine, les Français pour près de 2/3 d’entre eux saluent l’action de la Presse régionale (65%) et des collectivités locales (65%).

 

Télécharger : le rapport (22 pages)

 

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI