CCFI

L’imprimerie des journaux El Watan et El Khabar ravagée par le feu

Un important incendie a ravagé les locaux de l’imprimerie d’El Watan et d’El Khabar à Ali-Mendjeli, dans la wilaya de Constantine.

 

Un incendie a ravagé ce mardi l’imprimerie des quotidiens algériens El Watan et El Khabar située dans nouvelle ville Ali-Mendjeli, à Constantine, nous apprennent les directions de ces deux journaux dans un communiqué conjointement rendu public.

 

Aucune victime n’est à déplorer, mais les dégâts matériels sont immenses dans la mesure où tout le bâtiment de 4300 m² a été ravagé par les flammes, selon le directeur de l’imprimerie en question, Lamine Khattabi.

 

Un stock de 480 tonnes de journaux invendus destinés au recyclage, 6000 fardeaux d’alvéoles destinées à l’exportation, 52 tonnes de papier arrivés la veille du sinistre, un stock d’encre de six mois d’impression, des stocks de pièces de rechange et de produits d’entretien, des équipements propres aux deux lignes de production et toute la partie administrative, composée d’une vingtaine de bureaux, ont brulé, a précisé le même responsable.

 

Malgré une mobilisation impressionnante des éléments et des équipements de la protection civile, il a été difficile de venir à bout de l’incendie, et plus de quatre heures ont passé avant qu’il ne soit maîtrisé.

 

On ne sait pas encore si cet incendie est un dû à un accident ou à un acte criminel, et ni les services de sécurité ni les responsables des deux quotidiens El Watan et El Khabar ne l’ont clairement expliqué.

 

« L’imprimerie est totalement à l’arrêt. Elle a subi des dommages importants, en dépit du fait que le site soit équipé de moyens anti-incendie adéquats et qui répondent aux normes de sécurité », soulignent les rédacteurs du communiqué en demandant aux autorités de « diligenter une enquête approfondie pour déterminer les causes réelles de ce drame ».

 

Lire : Observ’Algérie du 5 février

 

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI