CCFI

Publicité print : 45,4% prêts à se rendre en magasin après lecture

45,4% des Français (et 45,1% des 15-24 ans) déclarent s’être rendus ou avoir eu l’intention de se rendre en magasin après la lecture des imprimés publicitaires, selon des données collectées par la 7ème édition de l’étude BALmétrie* publiée vendredi. 82% d’entre eux disent même relever quotidiennement le contenu de leur boite aux lettres et 66,9% à lire chaque semaine un imprimé publicitaire.  BALmétrie pointe par ailleurs des « effets partagés » entre le drive-to-store (23%) et le drive-to-web (21,2%), justifiés par « la nature des marques et des dispositifs mis en place ». Là encore, note l’étude, ce sont les jeunes qui y sont le plus réactifs, et les 15-24 ans en particulier, puisqu‘ils sont 31,6% à s’être rendus en magasin et 26,2% à avoir visité le site Internet de la marque ayant adressé un courrier. « Des scores bien plus élevés que la moyenne ». Côté attention, parmi les 3 courriers adressés lus en moyenne chaque semaine, 69% sont regardés ou lus attentivement alors que les courriers administratifs et de gestion sont, eux, lus pour 88% de façon assidue. Méthodologie : étude menée auprès de la population française métropolitaine par IPSOS, réalisée en 2017 et 2018. Au total, 12 000 personnes ont été interrogées. Issues d’une technique hybride, les réponses des individus sont pour 80% on-line et pour 20% papier.

 

* : Lancé en mars 2011, BALmétrie est un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) qui rassemble La Poste, Mediapost, Isoskèle (jusqu’alors Mediapost Publicité), Adrexo, le SNCD (Syndicat National de la Communication Directe), l’Observatoire Com Media et le CRTM (Club de Recherche Tous Médias).

 

Lire : CBNews du 26 mai

 

Jean-Philippe Behr

Connexion

Vous n'êtes pas connecté.

Demande d’adhésion à la CCFI