Categories | Revue de presse

Les bouteilles en plastique face au défi du recyclage

Mise en ligne le 08 juillet 2018

Lire Le Figaro du 3/7/18 page 24

Extrait

Dans leur ambition de recyclage, les fabriquants de boissons se heurtent aux enjeux de la collecte.

Les fabricants de boissons comptent mettre les consommateurs à contribution pour résoudre le casse-tête du recyclage de leurs bouteilles. Ce mercredi, les géants du secteur (PepsiCo, Coca-Cola, Nestlé, Danone, Cristalline…) lancent une campagne avec l’éco-organisme Citeo pour inciter Marseillais et Parisiens à mieux trier leurs bouteilles de sodas ou de jus de fruits.

Le message: une bouteille de Coca-Cola peut devenir une bouteille de Fanta ou Sprite. Comme beaucoup de grandes villes, Marseille et Paris sont en effet des maillons faibles de la collecte. Seule une bouteille en plastique sur dix y est récupérée, contre 1 sur deux à l’échelle nationale. Deux raisons à cela: la prédominance de l’habitat collectif où les points de collecte sont moins accessibles et l’importance de la consommation hors du domicile. Comme ce qui a été fait pour le verre, Citeo veut faire comprendre que le plastique des bouteilles est une ressource et non un déchet.

Les choses bougent. Après d’autres sujets sensibles, comme les œufs de poules élevées en cage, le plastique devient le cheval de bataille des fabricants et distributeurs

Cette récupération est le préalable pour augmenter la part du plastique recyclé dans les bouteilles. Aujourd’hui, elle est de 27 % pour les boissons sans alcool selon Boissons Rafraîchissantes de France (BRF). Mais les choses bougent. Après d’autres sujets sensibles, comme les œufs de poules élevées en cage, le plastique devient le cheval de bataille des fabricants et distributeurs. «Au-delà du fait que cela préoccupe le client, on voit que le modèle du tout plastique touche à ses limites. Ces questions de la ressource seront impossibles à ne pas traiter si on veut que le système tienne», souligne Laurent Vallée, secrétaire général de Carrefour.

» LIRE AUSSI – Déchets: quels sont les départements champions du recyclage?

De nombreux industriels ont pris récemment des chemins ambitieux, notamment sur le recyclage des bouteilles (10 % des plastiques produits en France). Ils sont poussés pour cela par la feuille de route pour l’économie circulaire (Frec) présentée par le gouvernement fin avril, qui vise que l’intégralité des plastiques soit recyclée d’ici à 2025. Cet objectif peut se comprendre soit comme le caractère recyclable d’un plastique, soit – beaucoup plus rare et complexe – comme le taux d’incorporation de plastique recyclé dans un produit.

«Une posture de rupture»

«Quel que soit ce qu’il désigne, cet objectif est plus une posture de rupture», décrypte Françoise Bresson, directrice de la Responsabilité sociale et environnementale (RSE) en France de Nestlé Waters. Il n’empêche, elle contraint les fabricants de boissons sans alcool à retravailler leurs pratiques: la mise sur le marché de bouteilles non éco-conçues sera de moins en moins tolérée.

CCEP, l’embouteilleur de Coca-Cola, vise ainsi 50 % de plastique PET recyclé (rPET) dans ses bouteilles d’ici à 2025…

Share

Les commentaires sont fermés

Notre mission

La CCFI a pour mission de fédérer tous les acteurs de l'Industries Graphiques et assurer une veille technologique nécessaire à la maitrise de nos métiers et process d'aujourd'hui et de préparer ceux de demain.